• Claudine Hallier

Nous sommes dans la saison Métal: prendre soin des poumons et du côlon

L'automne:

  • Son élément est le métal.

  • Les organes correspondants : les poumons et le gros intestin.

L’automne est le temps du dépouillement. Les feuilles tombent. La nature retourne à son origine, sans habillage. Comme le métal, elle se refroidit, se concentre, s’épure. Physiquement, nos poumons vont eux aussi à l’essentiel. À chaque inspire et à chaque expire, ils trient, échangent et ne gardent que ce qui est bon pour nous. Énergétiquement, nos poumons nous invitent à préciser, à ressentir et à nous focaliser sur ce qui est essentiel pour nous. Ils abritent notre instinct corporel au-delà du mental, au-delà des pensées et des idées préconçues. Psychiquement, l’énergie du métal, à laquelle les poumons sont associés, nous dote d’une intelligence à fleur de peau, quasi immédiate. Nous sommes en contact direct avec nos sensations corporelles. Notre instinct animal de femme sauvage qui sait écouter l’intelligence de notre sensorialité nous guide à chaque instant pour faire nos choix, en pouvant être tranchant si nécessaire. Mais l’hypersensibilité de l’automne peut aussi nous rendre vulnérables, et nous éprouvons alors une certaine nostalgie, une certaine tristesse ou de la mélancolie. En y apportant le feu alchimique de l’amour du cœur, cette sensibilité se transformera et nous ramènera à nos véritables sensations, à nos besoins essentiels. Une fois bien connecté à l’essentiel, le métal de nos poumons va se régénérer. Nous constaterons que nous respirons mieux. Nous sentirons intuitivement ce qui est juste et vrai pour nous. Cela nous donnera la clarté et le courage pour vivre pleinement notre singularité et notre intégrité. Les émotions encombrantes et inutiles, qui nous freinent, sont tranchées par le métal.

COMMENT ÉQUILIBRER VOS POUMONS ? Allez à l’essentiel, laissez-vous guider par vos sensations corporelles, utilisez votre instinct comme guide.

  • Marchez à l’air pur dans la nature sauvage, restez en plein air autant que possible en veillant à respirer pleinement. Commencez ou finissez la journée par des exercices respiratoires qui développent votre pleine capacité respiratoire, ou par une pratique régulière de sports aérobics ou des arts martiaux.

  • évitez les lieux pollués, enfumés, l’air conditionné. Nettoyez vos poumons par des inhalations à la vapeur. veillez à dormir suffisamment.

  • Prenez soin de vos poumons en méditant avec le Sourire intérieur et le son « ssss » qui les régénère.

  • Faites l’amour en éveillant tous vos sens, sans vous limiter. Développez votre sensualité, explorez la puissance de votre souffle pour réveiller vos capacités sensorielles.

Merci à Soulimet, le Tao de la vitalité et particulièrement Aisha Sieburth pour le partage de ses connaissances ainsi que ses enseignements.

50 vues0 commentaire