• Claudine Hallier

La dopamine, neuro transmetteur du bonheur


Les comportements des êtres vivants sont en grande partie influencés par les hormones.


Se calmer passe principalement par le frein de la SEROTONINE et du GABA

Se stimuler passe principalement par la DOPAMINE et le NORADRENALINE



Reliée au sentiment de satisfaction, précurseur de l’adrénaline et de la noradrénaline, régulateurs de l’humeur, du métabolisme, la dopamine est un stimulant du système nerveux et de la circulation sanguine.


Elle est impliquée dans le mouvement, l'humeur et le contrôle du comportement émotionnel.

Présente en quantité suffisante, elle favorise l'enthousiasme, la motivation, la concentration. Elle est la source de notre force mentale et de notre énergie.


Un niveau de dopamine bas peut favoriser la fatigue, le surpoids, la dépression, la perte de l’envie. Elle peut provoquer des compulsions, l'isolement social, la procrastination et perturber la libido et la concentration.


On peut augmenter naturellement notre taux de dopamine comme celui de bon nombre d’hormones:


Avoir une activité sportive régulière

Le Sport stimule la production de dopamine mais aussi de la sérotonine, des endorphines, de la testostérone et d'autres hormones encore.

Le sport permet de soulager le stress et la détente musculaire, de ressentir un sentiment de contrôle sur son bien-être général, il améliore l’interaction sociale. L’activité physique régule les catécholamines (hormone du stress), améliore la qualité du sommeil et des cycles circadiens, rehausse le sens proprioceptif, les facultés cognitives, l'estime et l'image de soi.


Assainir ses intestins et entretenir sa flore.

Privilégier les bonnes bactéries intestinales permet non seulement de soutenir la production de certaines hormones, mais aussi le système immunitaire.

Au menu, la nourriture fermentée, les fibres des fruits et légumes, un sommeil suffisant, éviter de manger trop gras, trop sucré, trop carné.


Avoir des activités créatives et limiter les activités de dépendances à satisfaction immédiate.

Ecriture, dessin, peinture, bricolage, couture...

Avec les jeux vidéos, les jeux du téléphone, « le circuit de récompense » du cerveau devient surexcité et impose une satisfaction immédiate.

Vous pouvez changer vos habitudes afin de produire la dopamine de manière durable grâce des activités plus saines.


Augmenter l’apport de tyrosine

C'est un acide aminé, précurseur de l’adrénaline, la noradrénaline, la dopamine. Un manque de tyrosine peut engendrer une baisse de la pression sanguine et de la température corporelle.

Manger: amande, avocat, pastèque, banane, bœuf, poulet, chocolat, café, œufs, thé vert, lait, yaourt, Ginkgo Biloba.


Visualiser et célébrer ses victoires, pour faire monter le taux de testostérone, (dopamine et testostérone sont intimement liées).

Mimez la victoire en la ressentant et en levant les bras « YES!! ».


S’organiser et avancer dans la gestion des tâches procure de la satisfaction.

Faites des listes, exécutez les tâches l'une après l’autre et savourez la satisfaction de les cocher. Ressentez le plaisir du travail accompli.


Et aussi:

  • Pratiquer la Chromothérapie (lumière rouge à raison de 12 à plus de 30Hz)

  • Utiliser la plante Mucuna : https://www.onatera.com/produit-mucuna-bio-120-gelules-ayur-vana,8677.html

  • Pratiquer la cohérence cardiaque.

  • S'inscrire dans un projet.

  • Soulever des poids, des haltères

  • Favoriser l'activité sexuelle

  • Jouer aux échecs

  • Limiter le café, le sucre et le chocolat qui influencent la synthétisation de la dopamine.





© 2016 Bee-Attitude - Claudine Hallier - Thérapies Somato-Émotionnelles - Coaching Équilibre et Performance -  Créé avec Wix.com

  • Instagram - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle