• Claudine Hallier

La sérotonine, l’hormone du bien-être



La sérotonine est un messager chimique du système nerveux central impliqué dans plusieurs fonctions physiologiques comme le sommeil, l’agressivité, les comportements alimentaires et sexuels ainsi que dans la dépression.


La sérotonine et le baromètre de nos états dâmes.


Quand le taux est élevé, nous sommes de bonne humeur; quand il ne l'est pas, nous sommes déprimé et anxieux.

Les personnes qui ne "portent" pas beaucoup de sérotonine ont une émotivité accrue et s’émeuvent de tout.

Elle participe à la régulation dans l’organisme de plusieurs fonctions indispensable : l’humeur, la satiété, le seuil de douleur, et a un rôle majeur dans le sommeil.


Elle est la substance les plus impliqués dans l’étymologie est le traitement de divers désordres particulièrement ceux du système nerveux central, incluant l’anxiété la dépression, Les troubles obsessionnels compulsifs, la schizophrénie, les crises de panique, l’obésité, les crises hypertensive ainsi que certains troubles vasculaires, la migraine, et la nausée.

Elle intervient également dans l’inhibition et le rapport à la souffrance. Elle est en lien avec les comportement addictifs.

Chez les migraineux les crises débutent souvent lorsque les taux sanguins de sérotonine baissent significativement.

La séparation, la perte, le manque de relations sociales, les pensées négatives font baisser le niveau de sérotonine.


Ce qui favorise la production de Sérotonine


La lumière du soleil augmente notre taux de sérotonine. Pratiquer la luminothérapie aide grandement dans les cas de blues hibernal. Investissez dans une lampe lumière du jour (10000 lux pendant 30 minutes quotidiennes).


Le sport associé à la nature et la lumière du jour, voire le soleil. La pratique régulière d'une activité sportive augmente la synthèse d'enzymes précurseurs de la sérotonine.


Caresser les êtres vivants, humain ou animaux, libère les hormones du bien-être.


Le rire entraîne une augmentation de la synthèse de la sérotonine au niveau Neuro hormonal. Il augmente la synthèse des hormones de la série des endorphines qui ont une action anti douleurs, diminue l’anxiété et régularisent l’humeur.


L'alimentation


L'alimentation joue un rôle dans la quantité de sérotonine présente dans le corps, mais on ne peut pas la manger car elle ne franchit pas la barrière hémato-méningée. Ce qui arrive au cerveau, en revanche, c’est le tryptophane. Cet acide aminé passe dans le cerveau où il est transformé en sérotonine et nous remonte le moral.

Il existe une corrélation entre l’humeur et le faible niveau de sérotonine, et également entre des taux faibles de tryptophane et la dépression.

Une alimentation pauvre ou dépourvu de tryptophane accélère et aggrave les rechute dépressive et augmente l’agressivité.


Il est donc recommandé de consommer les aliments riches en tryptophane telles que la viande, volaille, poissons, produits laitiers, noix de cajou, soja, foie, graines de citrouille ou de melons d’eau, amandes, cacahouètes, levure de bière, les légumes crus, les hydrates de carbone, la prune, la banane.

Les céréales de grains entiers sont riches en magnésium et en tryptophane. L'avoine augmente également la production de sérotonine.



Mélatonine et sérotonine intimement liées


Le sommeil ainsi que sa qualité sont largement fonction de la production de La mélatonine.

Cette hormone qui règle les cycles de sommeil et de veille et qui est sécrétée au cours de la nuit au niveau de la glande pinéale, est produite à partir de la sérotonine qui elle, est active pendant les périodes d’éveil et prépare le sommeil.

Ainsi un faible taux de sérotonine rend le sommeil plus difficile. La sérotonine ne peut pas être ingérés car elle est détruite par les sucs gastriques.

En revanche, on peut utiliser une substance le 5–HTP qui est le précurseur de la sérotonine.


La graine de griffonnia simplicifolia: du 5htp naturel


La médecine naturelle a découvert dans la Graine d’une plante africaine, le Griffonia Simplicifolia, un précurseur de la sérotonine :le 5 htp.


Il est conseillé d’utiliser le Griffonia à l’état naturel car le 5HTP est fragile et il est préférable de ne pas prendre d’extraits ni d’autres formes altérées par le chauffage ou l’utilisation de solvant.

La prise de vitamine B6 lui confère une efficacité plus grande par un effet de synergies.

La posologie usuelle varie en fonction de l’indication : deux à six gélules de 400 mg de poudre de graines de griffonia par jour.

Pour les troubles digestifs : une gélule avant les repas.


Quoi qu'il en soit, les experts estiment que la prudence s'impose et qu'il vaut mieux prendre ce supplément sous la supervision d’un professionnel de la santé.


Le safran participe à faire remonter le taux de sérotonine. Il aide à favoriser la relaxation et à maintenir une humeur positive et contribue à l’équilibre émotionnel chez les personnes soumises à un stress chronique ou présentant une altération chronique de l’humeur.


Safralite30 inhibe la recapture de la sérotonine.

Elle stimule la synthèse de sérotonine grâce a l’apport de son précurseur direct le L5 HTP extrait de Griffonia.


Les vitamines du groupe B, le millepertuis, l'huile de poisson, le calcium/magnesium, la mélatonine et le zinc pour les substances orthomoléculaires, sont recommandées.





Le nerf vague :


il relit le cerveau et l’intestin en longeant l'oesophage et se termine dans l’abdomen. Une partie de ses nombreuses ramifications entoure l’intestin.

80 % de ses fibres nerveuses sont à sens unique, allant de l’abdomen vers le cerveau. L’intestin envoie donc plus d’infos au cerveau que l’inverse.

Les neurones des tissus de l’intestin utilise les mêmes neurotransmetteurs que ceux du cerveau crânien, telle la sérotonine.

L’appareil digestif produit 95 % de la sérotonine de l’organisme.

Celle ci va provoquer le péristaltisme intestinal (permettant l'évacuation des selles). Elle provoque aussi la contraction des muscles lisses (bronche, organes digestifs, utérus).


Les bactéries de l’intestin sécrètent des substances qui agissent sur le cerveau via le sang.

Il est a noter que certaines bactéries de la flore intestinale déclenchent la peur.

L’équilibre de la flore intestinale est donc essentiel mais il ne suffit pas de prendre des probiotiques, dont les effets ne sont pas démontrés.

En revanche, manger beaucoup de fibre a des effets très positifs. L’équilibre Acido-Basique est aussi essentiel pour entretenir une flore équilibrée et éviter les inflammations chroniques.


D'autre part, une équipe de chercheurs a découvert que l’utilisation de la musicothérapie, ou l’écoute de certains sons, stimule aussi la production de sérotonine et de dopamine dans le cerveau.


© 2016 Bee-Attitude - Claudine Hallier - Thérapies Somato-Émotionnelles - Coaching Équilibre et Performance -  Créé avec Wix.com

  • Instagram - Gris Cercle
  • Pinterest - Gris Cercle
  • Facebook - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle